Darmanin annonce le début des opérations d’expulsion de « franco-algériens radicalisés »

Darmanin annonce le début des opérations d’expulsion de « franco-algériens radicalisés »

Le ministre de l’Intérieur français s’est exprimé concernant les expulsions des « franco-algériens radicalisés » en France.

Lors d’un entretien accordé samedi au quotidien français Le Parisien, le ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a annoncé que les expulsions des « franco-algériens radicalisés » en France avaient débutés à l’issu de sa dernière visite en Algérie.

Par ailleurs, Gérald Darmanin a tenu à remercier les autorités Algériennes pour leur coopération « je les remercie pour leur coopération. L’Algérie est un grand pays cher à mon cœur. Ils m’ont clairement affirmé que les nationaux qui relevaient de leur responsabilité seraient repris, à la condition que ce soit bien leurs nationaux, ce qu’on peut tout à fait comprendre », a-t-il soutenu lors de la même entrevue.

Toutefois, la presse française a estimé le nombre d’Algériens en situation irrégulière, concernés par la demande de Darmanin lors de sa visite à Alger, entre 20 et 30 Algériens « fichés S » pour « radicalisation ». Selon la même source, l’expulsion de ces « franco-algériens radicalisés » est, aujourd’hui, la priorité du ministre français, ainsi que l’explication de ses récentes activités diplomatiques.

Pour rappel, Gérald Darmanin avait remercié, lors de la même visite, l’Algérie pour « la coopération continue » en matière de « sécurité et de lutte contre le terrorisme », soulignant que des échanges étaient prévus entre les services intérieurs des deux pays.

Rédaction d’Algérie360.

Send this to a friend