Tabbou : « Ceux qui ont qualifié le Moudjahid Bouregaa de traître doivent avoir honte aujourd’hui » (vidéo)

Tabbou : « Ceux qui ont qualifié le Moudjahid Bouregaa de traître doivent avoir honte aujourd’hui » (vidéo)

Dans un climat de ferveur, mais aussi de colère et de tristesse, des centaines de personnes ont assisté, aujourd’hui le jeudi 5 novembre, à l’enterrement du moudjahid Lakhder Bouregaa, décédé hier des suites à son infection par le Covid19.

Des militants et personnalités politiques ont exprimé un respect appuyé pour celui qui n’a « jamais transigé ». De nombreux Algériens ont surtout exprimé, à l’occasion de ce deuil, leurs amertumes et regrets après la disparition du moudjahid Commandant, et figure emblématique du Hirak Lakhdar Bouregaa.

Le militant et le porte-parole de l’Union démocratique et sociale, Karim Tabbou s’est exprimé en marge de l’enterrement de Lakhdar Bourgaa, » je veux adresser un message aux mercenaires politiques, à ceux qui ont emprisonné ce grand moudjahid et qui viennent aujourd’hui pleurer sur tombe et le traiter de moudjahid, à ceux qui ont sali la mémoire du défunt Lakhdar Bouregaa en l’accusant d’avoir usurpé l’identité d’un certain Mokrani Rabah, le vrai chef de la wilaya IV lors de la guerre de libération nationale, vous devriez avoir honte. Respectez-le, respectez cet Homme qui a planté en nous l’esprit de nationalisme et de patriotisme, cet Homme qui a contribué à l’indépendance de notre pays et qui 60 ans après a accompagné cette jeunesse pour crier haut et fort pour un changement en Algérie », a déclaré Karim Tabbou.

Karim Tabbou a dénoncé cette campagne de dénigrement et de diffamation à l’encontre du Moudjiahid Bourgaa qui avait suscité à l’époque l’indignation générale en Algérie ; affirmant que ce dernier est resté fidèle à ses valeurs d’opposant incorruptible, et que la Révolution de novembre a fait de lui le Commandant que nous avons toujours aimé, et le combattant qui n’a jamais abdiqué, l’indomptable révolutionnaire, Tabbou a présenté à la fin ses condoléances à la famille du défunt, priant Allah, Le Tout-Puissant, d’accorder au défunt Sa Sainte Miséricorde, de l’accueillir en Son Vaste Paradis parmi les martyrs et les saints et d’octroyer à sa famille et ses proches tout le courage et la force en cette dure épreuve, toute en affirmant que l’Algérie perd un de ses hommes dévoués et un commandant et héros de la Guerre de libération.

Ch.LAIB

Send this to a friend