Belgique : Un enseignant suspendu après avoir montré une caricature « obscène » du prophète 

Belgique : Un enseignant suspendu après avoir montré une caricature « obscène » du prophète 

Un enseignant a été suspendu à Bruxelles en Belgique, pour avoir montré à ses élèves une caricature « obscène » de Charlie Hebdo montrant le prophète Mohamed.

Un enseignant a été provisoirement suspendu pour avoir montré à ses élèves de 5ᵉ année (entre 10 et 11 ans) une caricature « obscène » de Charlie Hebdo, signée Coco, et montrant le prophète Mohamed.

Deux ou trois parents d’élèves se sont plaints auprès de la direction de l’école primaire, suite à quoi le directeur a dénoncé l’enseignant en question à l’autorité de tutelle, à savoir les élus de l’exécutif municipal.

Ainsi, l’enseignant a fait l’objet d’une procédure disciplinaire, et a été auditionné, jeudi dernier, par le collège communal et écarté, pour le caractère « obscène » de la caricature qu’il a montré aux enfants.

« Nous pensons que le dessin qui a été montré est un dessin à caractère obscène qui ne devrait pas être présenté à des enfants de 10 ans. Notre décision est uniquement basée sur le fait qu’il s’agit d’images obscènes, si ça n’avait pas été le prophète on aurait pris exactement la même décision », a expliqué la maire Catherine Moureaux.

L’enseignant de l’école primaire sera auditionné une nouvelle fois jeudi prochain, pour décider d’une éventuelle sanction à son encontre.

Pour Rachid Barghouti, porte-parole de la bourgmestre de Molenbeek, la commune bruxelloise où se sont produits les faits, « aborder la liberté d’expression à l’école est important », seulement, il a estimé que « cela doit se faire dans un cadre pensé et réfléchi ».

« Montrer de manière brute des images obscènes à des enfants aussi jeunes, ça n’est pas très malin sur le plan pédagogique », a-t-il défendu.

Rédaction d’Algérie 360.

Send this to a friend