Attentat de Nice : Un archevêque estime qu’ « on ne se moque pas impunément des religions »

Attentat de Nice : Un archevêque estime qu’ « on ne se moque pas impunément des religions »

L’archevêque de Toulouse, Robert Le Gall, a estimé que « la liberté d’expression a des limites » et qu’ « on ne se moque pas impunément des religions ».

Intervenant sur France Bleu Occitanie ce vendredi, 30 octobre, et en réaction à l’attentat au couteau qui a eu lieu jeudi dernier à la basilique Notre-Dame de Nice, l’archevêque de Toulouse, Robert Le Gall, a affirmé que « la liberté d’expression a des limites » et qu’ « on ne peut pas se permettre de se moquer des religions », soulignant qu’ « on voit les résultats que cela donne ».

« On met parfois de l’huile sur le feu avec ces questions des caricatures de Charlie Hebdo. Il faudrait apaiser tout cela car ces caricatures sont contre les musulmans mais contre la foi chrétienne aussi », a-t-il estimé

Pour l’archevêque de Toulouse, il faut arrêter de diffuser ces caricatures, notamment dans les écoles. Il a également contesté la liberté de blasphémer la religion, en déclarant qu’ « on ne se moque pas impunément des religions ».

« On voit les conséquences, on met de l’huile sur le feu et c’est une escalade ensuite. La liberté d’expression a des limites comme toutes libertés humaines. On ferait mieux d’insister dans la devise républicaine sur la fraternité », a-t-il indiqué.

Les déclarations de l’archevêque de Toulouse ont suscité beaucoup de réactions en France, notamment celle de Georges Méric qui a exprimé son « regret » sur Twitter en affirmant que « cette déclaration (celle de l’archevêque de Toulouse) constitue un recul dans le processus de sécularisation de la religion catholique ».

Rédaction d’Algérie 360.

Send this to a friend