Produits interdits à l’importation : vers l’élargissement de la liste en 2021

Produits interdits à l’importation : vers l’élargissement de la liste en 2021

Dans un esprit de réduction des importations, l’avant-projet de loi des finances pour l’exercice 2021 prévoit d’élargir davantage la liste des produits interdits à l’importation.

L’avant-projet de la loi des finances 2021 prévoit déjà une réduction des importations à 28 milliards et 210 millions de dollars, selon ce qu’a rapporté le quotidien arabophone Echourok. Cela va entrainer sans doute l’élargissement de la liste des produits interdits à l’importation.

Selon la même source, les produits alimentaires de base, les équipements industriels ou les matières premières destinées à la production ne seront pas inclus dans la liste. Il s’agirait seulement des produits complémentaires et des produits de luxe tels que les confiseries, les fruits tropicaux, les parfums de luxe …

Cependant, le président de l’association nationale algérienne des exportateurs Ali Bey Nasri, rapporté par le même journal, a mis en garde contre une éventuelle crise concernant ces produits. Il estime également qu’il serait difficile de supprimer 10 milliards de dollars des importations. Ce qui représente, selon lui, un montant énorme.

Pour faire face à cette éventuelle crise, le responsable opte pour augmentation de la production nationale, qui compensera les produits étrangers, notamment si l’on prend en compte que la démarche du gouvernement vise à encourager la production locale.

Rédaction d’Algerie360

 

Send this to a friend