Pour le MSP, Macron « porte atteinte à l’Islam et aux musulmans »

Pour le MSP, Macron « porte atteinte à l’Islam et aux musulmans »

Le Mouvement de la société pour la paix (MSP) a accusé, ce samedi, 24 octobre, le Président français, Emmanuel Macron, de porter atteinte à l’Islam et à tous les musulmans.

Dans un communiqué rendu public ce samedi, 24 octobre, et signé par le Président du Parti, Abderrezak Makri, le Mouvement de la société pour la paix (MSP), a vivement dénoncé l’attitude du Chef de l’État français, Emmanuel Macron, et l’a accusé « de porter atteinte à l’Islam et aux musulmans ».

« Le Président français continue d’offenser les musulmans et d’agresser le Prophète », affirme le Parti en rajoutant que « c’est une agression claire contre chaque musulman sur cette terre », et que « ce comportement exprime une profonde haine envers l’Islam et les musulmans ».

« Persister dans cette offense systématique est une attitude non conforme à l’éthique, contraire aux normes politiques et diplomatiques, et qui risque d’attiser les haines et les conflits entre nations et civilisations », a estimé le MSP.

Pour le Parti de Makri, « chaque musulman, connaissant sa religion, condamne le terrorisme », rajoutant que « l’assassinat de l’enseignant français est condamnable malgré la gravité de l’acte qu’il a commis, en portant atteinte au Prophète de l’Islam ».

Dans ce même contexte, le MSP a indiqué qu’ « une minorité de musulmans utilise le culte musulman dans son orientation violente », soulignant que « cela va à l’encontre de la « chariaa » islamique ».

Le Mouvement de la société pour la paix a estimé que « l’argument de la liberté d’expression n’était pas valable pour justifier la publication des caricatures sur le Prophète ».

À cet effet, le MSP a appelé « les institutions algériennes, à leur tête la Présidence de la République, à prendre une position diplomatique, politique et économique convenable, par respect au serment fait de respecter et de glorifier la religion musulmane et en considérant que l’Islam est religion d’État ».

Rédaction d’Algérie 360.

Send this to a friend