Sous le feu des critiques après un échange avec une enseignante, le wali d’Oran se justifie

Sous le feu des critiques après un échange avec une enseignante, le wali d’Oran se justifie

Le Wali d’Oran est sous le feu des critiques après un échange avec une enseignante de primaire ayant provoqué un tollé sur les réseaux sociaux.

En effet, lors de sa visite d’une école primaire d’Oran, une enseignante a interpelé le Wali pour réclamer de meilleures conditions pour ses élèves.

Quand l’enseignante lui a signalé que les pupitres de l’école datées de « la période coloniale », le Wali qui s’est montré dérangé par « la métaphore », est parti sur le champ, ne laissant même pas son interlocutrice terminer sa phrase.

Quelques après cette affaire, les services de la wilaya d’Oran ont publié un communiqué dans lequel ils ont justifié le comportement du Wali.

« Le qualificatif (de l’enseignante, ndlr) est inexact et ne reflète pas les efforts de l’État depuis l’indépendance dans tous les secteurs, particulièrement dans celui de l’éducation (…) Le terme utilisé rappelle aux Algériens tout ce que le colonialisme leur a fait subir comme privation », a indiqué la Wilaya dans le communiqué.

Rédaction d’Algerie360

Send this to a friend