PLF 2021: Les explications du DG des douanes sur les nouvelles mesures d’importation

PLF 2021: Les explications du DG des douanes sur les nouvelles mesures d’importation

Le Directeur Général des douanes, Noureddine Khaldi, a apporté, ce mercredi, des explications concernant les nouvelles mesures douanières que prévoit le Projet de loi de finances (PLF) 2021.

S’exprimant lors d’une séance d’audition organisée par la Commission des Finances et du budget de l’Assemblée populaire nationale (APN), le DG des douanes a expliqué que le paiement à terme que propose en tant que disposition pour organiser les opérations d’importation permettra de réduire considérablement la surfacturation.

« Cette proposition fait suite à une étude élaborée par un groupe de travail spécialisé relevant de l’administration des douanes pour mettre un terme à la surfacturation systématique qui fait subir à l’économie nationale d’énormes pertes », a-t-il declaré.

Le PLF 2021 prévoit un article qui impose le recours au paiement dit « à terme » pour le paiement des opérations d’importation, et ce dans un délai de 30 jours à compter de la date d’expédition des marchandises.

Selon le DG des douanes cette mesure assure un meilleur contrôle du transfert des capitaux à l’étranger, en fixant un délai minimum pour le transfert effectif des montants dus aux fournisseurs, ce qui permet à l’administration des douanes de s’assurer de la valeur déclarée avant le transfert bancaire du montant des factures en devise.

« Cette mesure est une solution très efficace vu qu’elle réduira considérablement la surfacturation (…) Elle sera bientôt accompagnée par d’autres solutions, à travers un système d’informations, actuellement en cours de réalisation en partenariat avec les coréens », a expliqué Noureddine Khaldi

Rédaction d’Algerie360

Send this to a friend