À une semaine de la fête du Mawlid, flambée des prix du poulet en Algérie

À une semaine de la fête du Mawlid, flambée des prix du poulet en Algérie

Les tarifs du poulet Algérie ont connu une hausse conséquente ces dernières semaines. Alors que le prix du kilo variait entre 280 et 250 DA, il a atteint 380 DA le kilo, ce qui a suscité la colère et a  provoqué le mécontentement de bon nombre de consommateurs de la viande blanche en Algérie.

Les variations brutales que connaissent les prix de large consommation, notamment à la veille de chaque fête religieuse ou à l’occasion du mois sacré, égrènent de plus en plus les bourses des ménages algériens. L’enfièvrement du marché de la volaille n’est que l’arbre qui cache la forêt et le déséquilibre entre l’offre et la demande des produits de large consommation sur le marché national. À cette déréglementation du marché, s’ajoute la spéculation qui à main basse sur le marché, et ce en l’absence de toute politique volontariste visant à réguler le marché.

En effet, cette tendance haussière du prix du poulet a été remarquée dès l’entame du mois d’octobre, mais a tendance à s’accentuer. Les autorités craignent une nouvelle flambée à la veille de la célébration du Mawlid Ennabaoui , ces prix risquent de flamber, pour atteindre entre 410 et 420 le kilo.

Pour rappel, le ministère du Commerce a demandé mardi dernier  aux directeurs du commerce régional et de wilayas de prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer un approvisionnement stable du marché en viandes blanches et réguler leurs prix qui ont considérablement augmenté ces derniers jours, tandis que l’Office national des aliments du bétail (ONAB) a entamé mardi une opération de mise sur le marché d’un stock de 57.000 quintaux de poulet à 250 DA/kg, afin de casser les prix de la volaille qui ont nettement augmenté ces derniers jours, mais les prix aux différents marchés en Algérie sont toujours à la hausse, à seulement une semaine de la fête de  Mawlid Nabawi (Lmouloud).

Ch.LAIB

 

 

Send this to a friend