Coronavirus Algérie : La crainte d’une deuxième vague toujours présente

Coronavirus Algérie : La crainte d’une deuxième vague toujours présente

Suite à la hausse du nombre de contaminations au virus Coronavirus (Covid-19), recensée ces derniers jours à travers le territoire Algérien, une seconde vague du virus reste redoutée.

En effet, le bilan Coronavirus du 17 octobre en Algérie a fait état de 205 nouvelles contaminations au virus. Un bilan en baisse comparé au vendredi, où 221 nouveaux cas ont été annoncés par le Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus en Algérie. Malgré la régression des nouveaux cas, la crainte d’une seconde vague de contamination est toujours présente parmi les habitants des wilayas les plus touchées par le virus.

Au moment où nous nous apprêtions à libérer notre personnel soignant qui souffre d’un épuisement professionnel, en établissant un planning des congés, voilà qu’une nouvelle vague de contaminations au Covid-19 se profile à l’horizon. C’est vraiment inquiétant ! », a confié le coordinateur des paramédicaux au niveau du CHU Khelil-Amrane de Béjaïa, Hafid Boudraham.

Le même responsable a ajouté que la wilaya de Béjaïa faisait face à un regain des contaminations constaté ces derniers jours, le nombre de personnes déclarées positives est reparti à la hausse depuis une dizaine de jours dans la localité qui totalise 2.012 cas, et pas moins de 13 victime de la pandémie depuis le 7 octobre dernier jusqu’à hier.

« La grande appréhension demeure, cependant, la rentrée scolaire et universitaire avec la reprise des activités économiques et commerciales. Autant dire que nous ne sommes pas à l’abri d’une deuxième vague comme c’est le cas dans plusieurs pays européens », a affirmé le Pr Sofiane Chioukh, chef de service des urgences médicales au CHU de Constantine, qui a enregistré, ce mois d’octobre, trois nouveaux cas de contamination.

Rédaction d’Algérie360.

Send this to a friend