Ce qu’a dit Benbouzid sur l’acquisition du vaccin contre le Coronavirus

Ce qu’a dit Benbouzid sur l’acquisition du vaccin contre le Coronavirus

Le ministre de la Santé Abderrahmane Benbouzid est revenu ce dimanche sur plusieurs points en lien avec la situation épidémiologique en Algérie, notamment la recrudescence des contaminations et le vaccin anti-Covid-19.

Benbouzid a d’abord fait état d’un « léger rebond de la maladie » ces derniers jours, ce qui indique que « le risque est permanent et qu’il faut donc continuer à rester prudent pour éviter que les cas de contamination ne se développent davantage », a-t-il déclaré lors de son passage à la chaine 3 de la Radio nationale.

Estimant que le léger rebond des contaminations n’indique pas qu’il faut s’attendre à une deuxième vague, et que « nous ne sommes pas dans une situation de dangerosité », le ministre de la Santé a souligné que « si un foyer de contamination éclos et qu’il y a un risque de diffusion du virus, la région sera confinée ».

Évoquant la question de l’acquisition du vaccin anti-Covid-19, M. Benbouzid a parlé du mécanisme (Covax), où 170 pays, dont l’Algérie, se sont associés pour choisir le meilleur parmi ceux mis au point par plusieurs laboratoires dans le monde. Selon lui, aucun vaccin n’est encore disponible actuellement. En revanche, il a parlé de 8 vaccins proposés, dont 3 chinois, et 3 américains, qui seront prêts d’ici le mois de mai 2021.

Merzouk.A

 

Send this to a friend