Acharnement sur les réseaux sociaux contre Mounia Benfeghoul pour avoir dénoncé l’harcèlement de rue

Acharnement sur les réseaux sociaux contre Mounia Benfeghoul pour avoir dénoncé l’harcèlement de rue

Depuis plusieurs jours, une vague d’insulte et de haine à travers les réseaux sociaux a pris d’assaut l’actrice et animatrice Mounia Benfeghoul, après que cette dernière ai dénoncé l’harcèlement de rue.

En effet, Mounia Benfeghoul, une jeune femme Algérienne, actrice et animatrice, a connue une vague d’indignation à laquelle ont pris part plusieurs pages Algériennes à travers les réseaux sociaux. La raison de cet acharnement n’est autre que le fait que Mounia ai dénoncé le comportement des jeunes Algériens vis-à-vis des femmes dans les rues, et ce, dans la vie de tous les jours.

C’est à travers des stories postées il y a un peu plus d’une semaine sur son compte Instagram, que la jeune actrice a pris la parole, dans un premier temps, concernant le meurtre commis contre la jeune Chaïma, qui a initié une vague de soutien et de dénonciation des féminicides commis en Algérie.

« Je les ai personnellement vu, lorsqu’une jeune fille toute mignonne qui portait un simple jean et un joli haut passait devant eux. J’ai été témoin de leur regard assoiffé, alors que la fille portait une tenue très simple et adéquate », a-t-elle affirmé. Un témoignage sur un des nombreux cas d’harcèlement de rue, que ces pages n’ont pas apprécié, et qui a suscité bon nombre d’indignations, de moqueries, et d’insultes vis-à-vis de l’actrice.

Rappelons que le phénomène de l’harcèlement de rue a pris, durant ces derniers temps, de plus en plus d’ampleur, en plus de la recrudescence inquiétante des cas de féminicide en Algérie. À cet effet, Mounia Benfeghoul, ainsi que plusieurs autres actrices Algériennes, ont pris part à une campagne initiée dans le but de sensibiliser et de lutter contre les féminicides commis en Algérie.

Rédaction d’Algérie360.

Send this to a friend