Ali Haddad :  » Ma famille et un enfant de trente mois se retrouvent à la rue »

Ali Haddad :  » Ma famille et un enfant de trente mois se retrouvent à la rue »

Les auditions des accusés et des témoins par le juge du siège à la Cour d’Alger dans le procès en appel de l’homme d’affaires Ali Haddad ont pris fin jeudi dernier, l’ancien Chef  du FCE, Haddad a révélé des informations fracassantes sur son état d’esprit ainsi que la situation qu’il traverse lui et sa famille.

« On m’a condamné à dix-huit ans de prison, dix-huit ans,  Tous mes biens ont été confisqués, y compris la maison familiale, un enfant de trente mois se retrouve à la rue, ma famille se trouve dans une situation très dure » a déclaré l’homme d’affaires Ali Haddad au juge.

Évoquant son emprisonnement à la prison de Tazoult, Haddad a déclaré : » Moi je me retrouve à Tazoult, c’est mon pays, Dieu merci, mais je ne peux même pas me défendre comme il se doit de là où je me trouve. Vous ne savez pas ce que c’est que la prison ».

L’ancien Patron du FCE a de nouveau rejeté toutes les charges retenues contre lui, notamment l’obtention d’indus privilèges, affirmant que tous les marchés et projets d’investissement qu’il avait réalisés ou remportés l’ont été par les voies légales.

À noter que, les réquisitoires du procureur général près la Cour d’Alger dans l’affaire de l’homme d’affaires Ali Haddad sont attendus dimanche prochain.

Send this to a friend