Baadji : « le FLN a dirigé le pays après l’indépendance »

Baadji : « le FLN a dirigé le pays après l’indépendance »

Le secrétaire général du parti du Front de libération nationale (FLN), Abou El fadel Baadji, a fait savoir, ce vendredi 16 octobre, que la nouvelle constitution mettra fin à « la gouvernance unique ».

Lors d’un meeting animé à Boudouaou, Baâdji a indiqué que « la nouvelle constitution mettra fin à la gouvernance unique, et limite les mandats présidentiels ».

« La reconstruction des institutions de l’Etat passe par la réforme du système judiciaire et de la réforme politique », a estimé Baadji, soulignant que « le FLN avait dirigé le pays après l’indépendance ».

Par ailleurs, le SG du FLN a estimé que son Parti était attaqué parce qu’il dirige le mouvement national. « Ils veulent atteindre le courant national pour frapper l’Algérie, car c’est la plus grande base électorale et un courant unificateur », a-t-il dit.

« Pour la première fois, nous voyons un équilibre entre les pouvoirs, ce qui nous amènera vers une pratique politique sur des bases démocratiques », a ajouté Baadji.

Rédaction d’Algerie360

Send this to a friend