Réouverture frontières, transport interwilayas … Les explications du Pr Belhocine

Réouverture frontières, transport interwilayas … Les explications du Pr Belhocine

L’expert épidémiologiste très connu, Pr Mohamed Belhocine, a apporté des éclaircissements  dans un entretien accordé a notre confrère du journal TSA, sur plusieurs questions qui suscitent le plus d’engouement depuis des mois maintenant, notamment la réouverture des frontières fermées et la reprise des vols suspendus en Algérie, le risque d’une deuxième vague de la pandémie sûr le sol Algérien, ainsi que les recommandations, et le protocole sanitaire en prévision de la prochaine rentrée scolaire.

Évoquant, premièrement les recommandations pour la prochaine reprise scolaire en Algérie, Pr Belhocine, membre du Comité scientifique du suivi de l’évolution du coronavirus Covid-19 en Algérie, estime qu’il faut maintenant apprendre à vivre avec la Covid, et que l’arrêt de l’enseignement dans une région ne devrait être considéré qu’en dernier recours, et non pas comme une solution de facilité lorsqu’on a une transmission de la maladie, donc selon lui, il ne faut pas bloquer l’économie, la vie sociale et l’apprentissage des générations futures pour cause de Covid-19,  insistant sur l’obligation de  » mettre en place des critères pour savoir comment gérer l’épidémie, comme on l’a fait jusqu’à maintenant de manière graduelle et scientifique, en ne créant pas nécessairement de la panique ou en ne prenant pas des mesures intempestives de limitation des activités économiques et sociales »a-t-il déclaré.

Répondant a une question concernant, la réouverture des frontières de l’Algérie ainsi que le retour des vols, Belhocine a affirmé que les transports d’une manière générale,  » sont un vecteur important de (propagation) de l’épidémie, dans la mesure où tout notre voisinage, que ce soit à l’est et à l’ouest ou bien du nord (de la Méditerranée), connaît une recrudescence (des contaminations au Covid-19) », précisant toutefois, que l’absence du trafic aérien en Algérie a joué un rôle majeur dans la stabilité de la pandémie dans notre pays, et il a permis d’éviter une deuxième vague de contamination.

Interrogé sur le sort du transport inter wilaya, qui est toujours suspendu en Algérie, Pr Belhocine  a insisté sur le fait d’attendre les mesures qui seront édictées par le ministère des Transports, en déclarant :  » tous les secteurs qui ont repris leurs activités ont préparé des protocoles, qui ont été passés en revue par le comité scientifique qui les a discutés, validés, enrichis. En dernier ressort, ce sont les secteurs concernés par la prise en charge des protocoles qu’ils ont eux-mêmes préparés qui sont censés soumettre à l’appréciation et à la validation du comité scientifique ».

Ch.Laib

 

 

 

 

 

 

Send this to a friend