Un député de l’émigration évoque une nouvelle fois la question des vols de rapatriements

Un député de l’émigration évoque une nouvelle fois la question des vols de rapatriements

La question des vols de rapatriement et des Algériens bloqués à l’étranger a été, une nouvelle fois, évoqué hier, lundi 12 octobre.

Dans une rencontre tenue hier, le PDG de la compagnie aérienne nationale Air Algérie, et le député de l’émigration pour la France, Samir Chaabna, ont une nouvelle fois abordé la question des Algériens bloqués à l’étranger, suite à l’achèvement des opérations de rapatriement le 11 septembre dernier.

« J’ai eu une rencontre ce soir avec le directeur d’Air Algérie. J’ai discuté avec lui sur la question des vols, et on a évoqué les préoccupations de la communauté et des personnes bloquées à l’étranger dont des retraités, des étudiants et de certains membres de familles algériennes », a partagé le député sur sa page Facebook, en ajoutant « Le PDG d’Air Algérie a été sensibilisé à la souffrance de ces personnes pour réfléchir à trouver ensemble des solutions adéquates à cette situation après l’amélioration de la situation sanitaire des deux rives de la Méditerranée et le retour à la normale ».

Par ailleurs, environ 5.000 autres ressortissants Algériens bloqués un peu partout à travers le monde, en plus des binationaux et ceux résidents à l’étranger, attendraient une éventuelle reprise des opérations de rapatriement ou de vols d’Air Algérie.

Toutefois, les autorités Algériennes n’ont fourni aucune réponse concernant une éventuelle reprise des opérations de rapatriement, tandis que des députés de l’émigration tentent d’y remédier, et d’autoriser le retour des « cas humanitaire ». Une quête à laquelle s’est joint Samir Chaabna, le député de l’émigration pour la zone 2 – Marseille.

Pour rappel, malgré une nette amélioration de la situation sanitaire en Algérie, les pays du voisinage, en Europe et au Maghreb, font face à une nouvelle vague de contaminations. Ce qui peut expliquer la décision du gouvernement concernant la réouverture des frontières Algériennes.

Rédaction d’Algérie360.

Send this to a friend