Crise au FFS : Le bras de fer autour du siège national du parti se poursuit

Crise au FFS : Le bras de fer autour du siège national du parti se poursuit

Le plus vieux parti de l’opposition, fondée par le chef historique Hocine Aït Ahmed, le Front des forces socialistes (FFS), n’arrive pas apparemment a surmonté la plus grave crise de son histoire, le Premier secrétaire national de la formation politique, Youcef Aouchiche a lancé une bataille judiciaire pour récupérer le siège du parti.

En effet, les militants n’arrivent plus à mettre de côté leurs clivages, afin de sauver ce parti historique, le Premier secrétaire national de la formation politique, Youcef Aouchiche, a déposé  plainte et a engagé une procédure disciplinaire contre Belkacem Benameur qui continue d’activer en tant que premier secrétaire du parti, “Belkacem Benameur ne représente nullement le Front des forces socialistes, ce dernier, qui orchestre actuellement l’occupation illégale du siège du FFS, sis au 56 avenue Souidani-Boudjema, agit en violation des textes du parti et de la loi”, a précisé le communiqué du Parti rendu public hier.

Selon ce qu’a été rapporté par le communiqué du FFS,  » Belkacem Benameur occupe le siège du parti depuis plus d’une année, il a même reçu hier, solennellement, l’ambassadeur du Portugal et s’est présenté comme étant à la tête de la direction du FFS”.

L’ancienne direction parallèle  du FFS qui ne veut ni reconnaître les résultats du congrès extraordinaire du 10 juillet ni quitter les lieux, a fait réagir la nouvelle direction,  » Nous rappelons que depuis le congrès extraordinaire du FFS tenu les 09 et 10 juillet dernier, les instances légales, du FFS au regard des textes du parti et de la loi, sont l’Instance Présidentielle élue, ainsi que les instances désignées, ou élues, à la suite du Congrès extraordinaire »ajoute le communiqué

Par conséquent, la nouvelle instance présidentielle a entamé une procédure judiciaire afin de récupérer par voie de justice le siège du parti, » Une procédure disciplinaire est en cours contre cette personne, ainsi qu’une procédure en justice pour occupation illégale du siège et usurpation de fonction », lit-on dans le communiqué.

Pour conclure le communiqué du Parti, signé par son Premier responsable Youcef Aouchich a ajouté :  » En attendant la récupération de notre siège national, nous nous démarquons et dégageons notre responsabilité de toutes les activités qui y seront abritées, quelques soient leur nature ou leurs objectifs ».

Ch.LAIB

Send this to a friend