Industrie automobile : les nouvelles déclarations du ministre Ait Ali

Industrie automobile : les nouvelles déclarations du ministre Ait Ali

Le ministre de l’Industrie Ferhat Ait Ali est revenu ce dimanche sur le dossier de l’industrie automobile et la volonté du constructeur allemand Volkswagen de venir investir en Algérie.

Intervenant sur les ondes de la Radio nationale, le ministre réitéré la volonté du constructeur allemand Volkswagen de venir investir en Algérie. Il s’agit de mettre en place un véritable projet d’investissement conformément au nouveau cahier des charges, et avec un taux d’intégration de 30%, selon le ministre.

En outre, M. Ait Ali a souligné que « la manière dont l’Algérie avait entamé l’industrie automobile n’était pas la bonne manière, c’est pourquoi nous avons posé aujourd’hui les véritables assises de l’industrie automobile ».

Il a également estimé que « la priorité réside dans les industries mécaniques, car il ne s’agit pas seulement d’une industrie des véhicules touristiques, mais plutôt d’une industrie des véhicules utilitaires, des bus, des camions et d’autres industries considérées comme prioritaires pour l’Algérie ».

L’invité de la Radio nationale a également a souligné que la priorité sera également donnée à l’investisseur qui utilisera des matières premières locales.

Rappelons que le ministre de l’Industrie avait reçu jeudi dernier, le représentant du groupe du constructeur automobile Volkswagen pour l’Afrique du nord, Alfonso Sancha Garcia, également Vice-président des achats du constructeur Seat.

« Lors de cette rencontre qui a eu lieu dans le cadre de la visite du président du Gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, en Algérie, les deux parties ont discuté sur la possibilité de mise en place d’un projet industriel du groupe Volkswagen en Algérie », avait indiqué le communiqué du ministère de l’Industrie.

Merzouk.A

Send this to a friend