Khiati se dit favorable à la peine de mort après un viol, kidnapping et assassinat d’enfant

Khiati se dit favorable à la peine de mort après un viol, kidnapping et assassinat d’enfant

Le président de la Fondation nationale pour la promotion de la santé et le développement de la recherche, (FOREM), Mustapha Khiati, s’est déclaré favorable à l’application de la peine de mort, en cas d’ »enlèvement d’enfant, suivi d’agression sexuelle et d’assassinat… »

En effet, lors de son passage dans l’émission L’Invité de la rédaction de la chaine 3 de la Radio Algérienne, Mustapha Khiati, a avoué  que l’Algérie est aujourd’hui face à une situation sociale très critique en précisant que durant les 20 dernières années nous avons en moyenne un à deux kidnappings par an.

L’intervenant estime qu’afin de réduire l’ampleur de ce phénomène, il faut mettre en place une politique de prévention, et la mobilisation de tous, notamment l’implication des associations de quartiers, car selon lui, ces derniers  « se connaissent entre eux et la plupart de ces attaques se font, justement, dans l’entourage immédiat de l’enfant, pas loin de la maison ».

À cet égard, le mème responsable a proposé la mise systématique  des bracelets électroniques pour les agresseurs et le durcissement des mesures du code pénal envers les kidnappeurs, violeur et assassin d’enfant, s’agissant sur la peine de la mort, le responsable a déclaré :  » «En cas d’enlèvement d’enfant, suivi d’agression sexuelle et d’assassinat, la peine de mort doit être appliquée ».

Ch.laib

Send this to a friend