Rentrée scolaire : les syndicats de l’éducation optent pour le report

Rentrée scolaire : les syndicats de l’éducation optent pour le report

La question du report de la prochaine rentrée scolaire continue d’alimenter l’actualité. Les syndicats du secteur de l’éducation se disent favorable à une telle proposition, vue de la situation sanitaire liée à l’épidémie du coronavirus.

La proposition a été faite, rappelons-le, par Comité scientifique de veille et de suivi de l’épidémie du coronavirus. Prévue initialement pour le 4 octobre, le comité opte pour un report pour la fin octobre ou au début du mois de novembre.

Pour le coordinateur du Conseil national autonome du personnel enseignant du secteur ternaire de l’Éducation (Cnapeste), Messaoud Boudiba, rapporté par El Moudjahid, « le syndicat avait émis des réserves concernant la date du 4 octobre, car elle coïncide avec les examens nationaux, d’autant plus que l’année scolaire ne peut pas commencer avant l’annonce des résultats de ces examens, en particulier ceux du baccalauréat ».

Le syndicat se dit favorable à la décision du Comité scientifique, et met en avant la nécessité de fournir tous les moyens matériels et humains pour la réussite de la rentrée scolaire, afin d’assurer l’application du protocole sanitaire au niveau de tous les établissements d’enseignement.

Or, le Cnapest reconnait, par le biais de son coordinateur, que ce report affectera négativement le rythme scolaire et obligera le ministère de l’Éducation à faire des ajustements aux programmes scolaires et des changements dans le calendrier de l’année scolaire, que ce soit les vacances ou les examens.

Pour le SG du Conseil des lycées d’Algérie (CLA), Zoubir Rouina, estime que son organisation « ne peut s’immiscer dans les décisions du comité scientifique, et que dans les circonstances actuelles c’est la santé des élèves qui prime avant tout ».

Le syndicat des directeurs des écoles primaires est également du même avis. Son porte-parole Abdelhadi Maamar, estime que « le report de la rentrée constitue une opportunité pour mieux se préparer pour l’application du protocole afin de protéger les élèves et tous les membres de la communauté éducative ».

Ceci dit, il convient de rappeler que le ministère de l’Éducation se réunira aujourd’hui dimanche avec les partenaires sociaux et les syndicats afin d’étudier les différents points de vue, propositions et les différents scénarios envisageables pour la prochaine rentrée scolaire, qui coïncide avec la crise sanitaire liée à l’épidémie du coronavirus.

Rédaction d’Algerie360

Send this to a friend