Révision de la Constitution et réouverture des frontières : Ce qu’a dit Belhimer 

Révision de la Constitution et réouverture des frontières : Ce qu’a dit Belhimer 

Le Ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Ammar Belhimer, s’est exprimé au sujet de la révision constitutionnelle et de la situation sanitaire liée au Coronavirus en Algérie.

Dans une entrevue accordée au site Almayadeen.net, le Ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Ammar Belhimer, a affirmé que « le débat autour du projet de révision constitutionnelle dénote la conscience du peuple qui suit de près le sujet de la Constitution ».

Selon M. Belhimer, « le débat d’idées démocratique est en soi une évolution salutaire », et « le peuple est souverain car c’est à lui que reviendra le mot d’ordre » le jour du référendum, prévu le 1er novembre prochain.

Concernant la situation sanitaire liée à la pandémie du Coronavirus (Covid-19), le Ministre de la Communication a rappelé que « le Gouvernement algérien ne mettra jamais la vie de ses enfants en péril coûte que coûte ».

Interrogé sur la question du déconfinement total, M. Belhimer a précisé que « cette décision relevait des prérogatives du Comité scientifique chargé du suivi de l’évolution de la pandémie en Algérie, qui continue de donner les chiffres et les statistiques de la situation sanitaire dans le pays ».

Dans ce même contexte, le porte-parole du gouvernement a indiqué que « si les garanties sanitaires nécessaires venaient à s’offrir, l’Algérie autorisera la reprise du trafic aérien et maritime et permettra à l’activité économique de reprendre son cours ».

Rédaction d’Algérie 360.

Send this to a friend