France : Des milliers de sans-papiers Algériens détenus dans les centres de rétention administrative

France : Des milliers de sans-papiers Algériens détenus dans les centres de rétention administrative

Près de 54.000 étrangers, majoritairement des Algériens, sans titre de séjour ont été détenus en centre de rétention administrative de France en 2019.

Selon les chiffres avancés par le journal français Le Monde, les Algériens étaient en tête des étrangers sans-papiers placés dans les centres de rétention administrative de France en 2019. Ainsi, les Algériens constituent la nationalité la plus présente dans les CRA.

Les données établies par les associations présentes dans les CRA, ont indiqué qu’une hausse de 23 % a été constatée, avec près de 3000 enfants concernés. Parmi ces sans-papiers détenus en Métropole, on retrouve en première place les Algériens, avec un taux de 15,5 %. Ce sont plus de 4100 harragas Algériens qui ont été placés en centre de rétention administrative, en 2019.

Les Albanais, les Marocains, les Tunisiens, et les Roumains, ont également été recensés parmi les détenus des CRA. Ces sans-papiers ont été difficiles à expulser du territoire français, en vue de la crise de Coronavirus. En conséquence à la fermeture des frontières, les harraga algériens se dirigent plus vers l’Espagne, accessible en bateau. Ils ont été plusieurs centaines à avoir atteint les côtes espagnoles en tentant de rejoindre la France.

Toutefois, il est possible que le nombre d’Algériens en rétention administrative diminue en France pour l’année 2020, suite à la fermeture des frontières, « pour faire du chiffre, on risque d’enfermer plus de Géorgiens et de Moldaves », a déclaré un cadre de l’administration.

Rédaction d’Algérie360.

Send this to a friend