Cnam et l’EHEA signent un partenariat de formation de master
Cnam et l’EHEA signent un partenariat de formation de master

Djelfa : Des associations assurent la prise en charge des candidats libres du BAC 2020

Djelfa : Des associations assurent la prise en charge des candidats libres du BAC 2020

Plusieurs opérations de solidarité, initiées par des associations locales à Djelfa, ont été mises en place afin d’assurer gite et couvert aux candidats libres du baccalauréat 2020.

Selon l’APS, des opérations de solidarité, initiées par des associations locales, qui assurent l’hébergement et la restauration des candidats libres aux épreuves du baccalauréat 2020, ont lieu au niveau de nombreuses communes de la wilaya de Djelfa.

Pour le groupe scout « Si Ameur Mahfoudhi » de la commune de Dar Chioukh (à l’Est de Djelfa), ces initiatives constitueraient une « tradition », qui a offert aux candidats, grâce aux dons de plusieurs bienfaiteurs de la commune « plus de 600 plats au premier jour des épreuves, et autant au 2e jour », a stipulé son responsable, Essahraoui Sahraoui.

Toutefois, la prise en charge de la restauration des candidats, dont l’hébergement est assuré aux écoles primaires « Lhadi Hafnaoui » et « Hamdani Omar », permet aux candidats d’éviter « le stress des transports, ou de la quête d’un gite hypothétique, et de se concentrer ainsi exclusivement sur leurs révisions, dans un cadre calme et serein », a-t-il indiqué.

« Certes, il s’agit d’un travail difficile, mais il est le reflet de la générosité et de la grandeur d’âme des citoyens de notre commune, pour qui le sens de l’hospitalité prime sur tout », a précisé M. Sahraoui.

Selon le président du groupe scout « Si Ameur Mahfoudhi », une moyenne de 140 à 170 candidats libres/jour a été prise en charge dans le cadre de ces opérations, depuis la veille du premier jour des épreuves du baccalauréat, en « dépit de la modestie de nos moyens », a-t-il soutenu.

Par ailleurs, de nombreux candidats libres ayant bénéficié de ces opérations, ont exprimé leur « gratitude » aux initiateurs, assurant qu’ils n’ont trouvé « aucune différence entre les conditions de bien être assurées par les leurs, chez eux et celles assurées par ces associations ».

À noter que d’autres initiatives similaires sont organisées dans nombre de communes accueillant des candidats libres au BAC, dont Hassi Bahbah, Ain Ouessara, Messaàd, et Djelfa.

Rédaction d’Algérie360.