Huwaei Connect 2020
Huwaei Connect 2020

Libye : Les recommandations de la réunion de Montreux pour gérer le conflit 

Libye : Les recommandations de la réunion de Montreux pour gérer le conflit 

Les représentants des parties prenantes en Libye se sont réunis, au cours des trois derniers jours à Montreux en Suisse, sous l’égide de la MANUL, pour trouver des solutions au conflit libyen.

La réunion consultative libyenne de Montreux a regroupé les représentants des parties prenantes en Libye, en présence des membres de la Mission d’appui des Nations Unies en Libye (MANUL). Suite à quoi, ils ont rendu publique une déclaration comportant sept recommandations concernant la gestion du conflit.

En effet, les recommandations de cette déclaration portent, entre autres, sur « la considération d’une phase préparatoire » comme étant « une solution globale et un délai pour préparer les élections législatives et présidentielles dans un délai de 18 mois », et « la restructuration du pouvoir exécutif pour former un Conseil présidentiel ».

La déclaration finale a également proposé « l’évaluation et le suivi périodique des travaux de l’autorité exécutive par le Comité du dialogue politique libyen ».

Dans ce même contexte, les participants à la réunion consultative libyenne ont appelé « la communauté internationale à assumer sa responsabilité et d’assurer la stabilité dans le pays ».

« Nous appelons la communauté internationale à assumer ses responsabilités pour soutenir ce processus et à respecter sans équivoque le droit souverain du peuple libyen à déterminer son avenir », a déclaré Mme. Stephanie Williams, l’envoyée intérimaire de l’ONU en Libye.

Pour précision, cette réunion a eu lieu suite aux appels lancés en août dernier par les administrations des autorités rivales en Libye pour mettre fin au conflit et déclarer les élections nationales. Ainsi, les recommandations formulées, lors de cette réunion, seront soumises au Comité de dialogue politique, et qui organisera, prochainement, une nouvelle réunion sous l’égide de la MANUL.

Rédaction d’Algérie 360.