Cnam et l’EHEA signent un partenariat de formation de master
Cnam et l’EHEA signent un partenariat de formation de master

Choix du vaccin Coronavirus : Le Pr Douagui appelle les autorités à la vigilance

Choix du vaccin Coronavirus : Le Pr Douagui appelle les autorités à la vigilance

Le président de la société africaine d’allergologie et d’immunologie clinique, Professeur Habib Douagui, s’est exprimé au sujet du choix du vaccin contre le Coronavirus (Covid-19).

Dans un entretien accordé à notre confrère Le Soir d’Algérie, le Professeur Habib Douagui, président de la société africaine d’allergologie et d’immunologie clinique et également professeur en pneumo-allergologie au CHU de Béni Messous à Alger, s’est exprimé au sujet du choix du vaccin contre le Coronavirus (Covid-19), et a appelé les autorités à faire preuve de vigilance au moment de prendre cette décision.

« Nos autorités sanitaires doivent être extrêmement prudentes pour autoriser tel ou tel vaccin à prescrire à la population. Elles doivent s’appuyer sur un groupe multidisciplinaire composé d’épidémiologistes, de virologues, d’immunologistes. Un genre de comité scientifique vaccin Covid-19 à créer, ainsi que le comité scientifique actuel. Ce groupe doit définir les grandes lignes d’une stratégie vaccinale dans notre pays », a-t-il suggéré.

Ainsi, Professeur Douagui a suggéré la création d’un comité scientifique en charge du vaccin contre la Covid-19. Dans ce même contexte, il a mis en garde contre le relâchement quant à l’application des gestes barrières sous prétexte de la disponibilité d’un éventuel vaccin.

« Nos autorités sanitaires doivent aussi insister sur la nécessité absolue de respecter scrupuleusement les mesures barrières, car l’annonce précipitée de la possible disponibilité d’un vaccin peut faire baisser la garde. Elles doivent aussi identifier les populations à vacciner, mais surtout mener une politique agressive de communication crédible, avec une information transparente sans aucun tabou sur le vaccin, car dans le monde entier les sociétés sont très réticentes à ce vaccin », a-t-il rajouté.

Enfin, le président de la société africaine d’allergologie et d’immunologie clinique a expliqué que les critères du choix du vaccin s’appuyaient principalement sur la crédibilité du laboratoire qu’il le propose, son expérience dans le domaine, les méthodologies de sa mise au point et bien sur les résultats et ses capacités contre le virus.

« Les critères retenus pour le choix final du vaccin seront la crédibilité des laboratoires qui ont une expérience avérée dans le domaine de la production des vaccins, la présentation des résultats de leurs travaux et, notamment des méthodologies utilisées dans la plus grande transparence, et leur capacité à fournir ces vaccins au moment où le choix final sera fait », a-t-il estimé.

Rédaction d’Algérie 360.