Cnam et l’EHEA signent un partenariat de formation de master
Cnam et l’EHEA signent un partenariat de formation de master

Coronavirus Algérie : Les nouvelles mesures prises par le gouvernement

Coronavirus Algérie : Les nouvelles mesures prises par le gouvernement

Le gouvernement a pris, ce lundi 31 aout, de nouvelles mesures dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus (Covid-19) en Algérie, dont la réouverture des crèches et des bibliothèques.

En effet, selon un communiqué des services du Premier Ministre, le gouvernement a pris, en application des instructions du chef de l’Etat Abdelmadjid Tebboune, les mesures suivantes :

La levée de la mesure de confinement partiel à domicile pour dix neuf (19) wilayas dont la situation sanitaire connait une nette amélioration. Il s’agit des wilayas de Souk Ahras, Tissemsilt, Djelfa, Mascara, Oum El Bouaghi, Batna, Biskra, Khenchela, M’sila, Chlef, Sidi Bel Abbes, Bordj Bou Arreridj, Ouargla, Bechar, Constantine, Sétif, Adrar, Laghouat et El Oued.

La reconduction de la mesure de confinement partiel à domicile,  pour une durée de trente (30) jours à partir du 1er septembre 2020, de 23h00 au lendemain 06h00 du matin, pour dix (10) wilayas. Il s’agit des wilayas de Boumerdes, Bouira, Relizane, Médéa, Blida, Tipaza, Alger, Oran, Annaba, Bejaia.

Reconfinement de huit (08) wilayas avec l’application des horaires de 23h00 au lendemain 06h00 du matin, pour une durée de trente (30) jours à partir du 1er septembre 2020, à savoir : Tebessa, Illizi, El Tarf, Ain Defla, Tlemcen, Tizi-Ouzou, Tindouf, Jijel.

Le maintien de la mesure portant interdiction de la circulation du transport urbain collectif public et privé durant les week-ends, dans les dix neuf (19) wilayas concernées par la mesure du confinement partiel.

L’ouverture des crèches et garderies d’enfants avec la mise en œuvre stricte d’un protocole sanitaire adapté qui doit comporter notamment :

  • L’utilisation, dans un premier temps, de 50% des capacités d’accueil de ces établissements ;
  • Le respect de la distanciation physique ;
  • Soumettre l’ensemble du personnel au test de dépistage de la Covid-19, préalablement à l’ouverture de l’établissement ;
  • Le port obligatoire du masque de protection pour l’ensemble du personnel;
  • L’affichage des mesures barrières et de prévention aux différents points d’accès ;
  • L’interdiction aux parents d’accéder aux locaux ;
  • La désinfection quotidienne des lieux, cuisines, sanitaires, tables, chaises et autres équipements ;
  • L’installation de paillasses de désinfection aux entrées.
  • La mise à disposition de solution hydro-alcoolique ;
  • L’aération naturelle des lieux ;
  • L’interdiction de l’utilisation des climatiseurs et des ventilateurs.

L’ouverture des bibliothèques, salles de lecture et musées, avec la mise en œuvre de protocoles sanitaires qui comportent, selon le cas, les mesures suivantes :

  • L’utilisation de 50% des capacités d’accueil de ces établissements ;
  • Le respect de la distanciation physique ;
  • Le port obligatoire du masque de protection pour l’ensemble du personnel;
  • L’affichage des mesures barrières et de prévention ;
  • La désinfection quotidienne des lieux, tables et chaises ;
  • L’installation de paillasses de désinfection aux entrées.
  • La mise à disposition de solution hydro-alcoolique ;
  • L’aération naturelle des lieux ;
  • L’interdiction de l’utilisation des climatiseurs et des ventilateurs.

Charger le Ministre de la Jeunesse et des Sports en concertation avec les différentes fédérations sportives d’examiner la possibilité de reprise progressive des activités et manifestations sportives à huit clos, selon des protocoles sanitaires adaptés à chaque discipline.

La levée de la mesure du congé exceptionnel rémunéré accordé aux femmes enceintes et celles élevant des enfants âgés de moins de quatorze (14) ans.

Le maintien de la mesure d’interdiction de tout type de rassemblement et de regroupement familial, notamment la célébration de mariages et de circoncision, tout en autorisant l’établissement des actes de mariage par les autorités compétentes.

La mobilisation des pouvoirs publics ainsi que la solidarité des citoyens, à travers le mouvement associatif, et la prise de conscience de tous, notamment par l’utilisation des masques de protection, ont permis la stabilisation de la situation épidémiologique dans notre pays.

Rédaction d’Algerie360