Huwaei Connect 2020
Huwaei Connect 2020

Présidentielle Américaine : Trump contre-attaque Biden

Présidentielle Américaine : Trump contre-attaque Biden

À 72 jours des élections, les deux candidats à la présidentielle américaine, Donald Trump et Joe Biden, continuent de s’entre attaquer. Hier, Trump a promis un « chaos » aux États-Unis si Biden devenait président.

L’ancien vice-président, et actuel candidat à la présidentielle américaine, le démocrate Joe Biden a prononcé un discours jeudi dernier à travers lequel il a promis de « sortir les États-Unis des ténèbres »

« Le président actuel a plongé l’Amérique dans l’obscurité pendant trop longtemps. Trop de colère. Trop de peur. Trop de divisions. Ici et maintenant, je vous donne ma parole : si vous me confiez la présidence, je m’appuierai sur ce que nous avons de meilleur et non de pire. Je serai un allié de la lumière, et non des ténèbres », a-t-il déclaré.

Le lendemain, à savoir le vendredi, le républicain Donald Trump, actuel président des États-Unis et également candidat à la présidentielle du 3 novembre prochain, a contre-attaqué la déclaration de Joe Biden. En effet, Trump a déclaré que « les démocrates, et non lui, provoquaient le chaos aux États-unis », il a estimé aussi qu’il « était le seul à empêcher une totale anarchie dans le pays ».

« La convention la plus sombre, la plus angoissée et la plus triste de l’histoire américaine. Ils ont passé quatre jours d’affilée à attaquer l’Amérique comme un pays raciste et horrible qui doit expier », a-t-il répliqué aux déclarations de Biden.

« Regardez ce que nous avons accompli. Jusqu’à ce que la peste (la Covid-19) arrive, regardez ce que nous avons accompli. Et maintenant, nous le faisons à nouveau. Ce fut la période la plus réussie de l’histoire de notre pays, à tous égards. Regardez ce que nous avons accompli. Et maintenant, ce fléau arrive, et regardez la façon dont ils parlent », a-t-il rajouté.

Dans ce même contexte, Donald Trump a indiqué que « selon les rapports », la Chine souhaiterait l’élection de Biden, rajoutant que si jamais Joe Biden venait d’être élu président des Êtas-Unis, le pays connaîtra « le pire des cauchemars » et deviendra une propriété chinoise.

Rédaction d’Algérie 360.