Huwaei Connect 2020
Huwaei Connect 2020

La condamnation du journaliste Khaled Drareni fait réagir l’UE

La condamnation du journaliste Khaled Drareni fait réagir l’UE

Condamné lundi dernier à une peine de 3 ans de prison ferme et une amende de 50 000 DA, l’affaire du journaliste Khaled Drareni continue de susciter des réactions. Aujourd’hui, c’est l’Union Européenne qui réagit.

En effet, l’Union Européenne est « préoccupée » par la condamnation du jeune journaliste Khaled Drareni à une peine de 3 ans de prison ferme, et appelle l’Algérie à « œuvrer à l’apaisement et au dialogue ».

« Nous suivons avec préoccupation la situation du journaliste Khaled Drareni, condamné à trois ans de prison ferme pour incitation à attroupement non armé et atteinte à l’unité nationale », a déclaré la porte-parole Madame Nabila Massrali.

« Nous traitons des cas individuels et des questions relatives aux droits de l’Homme à différents niveaux dans le cadre du dialogue entre l’UE et l’Algérie », a-t-elle souligné.

Pour rappel, le journaliste Khaled Drareni a été poursuivi pour « incitation à attroupement non armé » et « atteinte à l’unité nationale », le 10 août dernier sont verdict a été rendu public, 3 ans de prison ferme et 50 000 DA d’amende.

Rédaction d’Algérie 360.