Mort d’un citoyen après son arrestation à Alger : La DGSN se justifie

Mort d’un citoyen après son arrestation à Alger : La DGSN se justifie

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a apporté, ce mardi 4 août, des précisions concernant la mort d’un citoyen après son arrestation à Alger.

Dans un communiqué rendu public en fin de journée, la cellule de communication de la DGSN a donné sa version des faits de cette affaire.

« Le 29 juillet 2020 (…) les services de police de la sûreté de daïra de Hussein dey relevant de la sûreté de la wilaya d’Alger ont interpellé un groupe de personnes qu’ils les ont dirigées au siège de la sûreté urbaine de (jolie vue). À minuit un citoyen parmi ce groupe, contre toute attente, s’est cogné volontairement la tête contre la porte de ce service dont il a endommagé un isolant », lit-on dans le communiqué de la DGSN.

« Ayant perdu connaissance, il a été évacué par les services de la protection civile à l’hôpital « Salim Zemirli » d’El Harrach pour soins. Pour, par la suite, subir une intervention chirurgicale au niveau de la tête. Quelques jours après, les services de police ont été informés de son décès », a ajouté le communiqué.

Redaction d’Algerie360

Send this to a friend