Coronavirus : Des scientifiques s’opposent de nouveau à l’hydroxychloroquine

L’hydroxychloroquine, un médicament utilisé dans les cas de contamination au Coronavirus, a reçu plusieurs critiques de la part des scientifiques concernant son efficacité.

En effet, les experts en maladies infectieuses, les médecins, et les virologues affirment qu’il est temps d’arrêter de promouvoir l’hydroxychloroquine comme traitement contre le Covid-19. D’après eux, le médicament n’est en aucun cas efficace contre le traitement et la prévention du virus. « Il n’y a aucune raison de continuer à parler d’hydroxychloroquine pour Covid-19, cela ne fonctionne ni pour le traitement ni pour la prévention. Je ne sais pas pourquoi on en parle encore, mais c’est faux », a déclaré le médecin spécialiste des maladies infectieuses à l’École de médecine de l’Université Emory, Dr. Carlos Del Rio, lors d’un entretient accordé à NBC News.

Ainsi, des essais cliniques ont démontré que le médicament n’aide qu’à traiter le lupus et la polyarthrite rhumatoïde. Des études ont prouvé que l’hydroxychloroquine n’aidait pas non plus les patients atteints d’une maladie bénigne. « Les données scientifiques, les données cumulatives sur les essais, à savoir les essais cliniques randomisés et contrôlés de manière appropriée, tous ces essais ont montré de manière constante que l’hydroxychloroquine n’est pas efficace », a confié le Dr. Anthony Fauci, le médecin principal spécialiste des maladies infectieuses.

Suite à ces résultats peu encourageants, la Food and Drug Administration (FDA) a retiré son autorisation d’utilisation d’urgence pour le médicament dû à son manque d’efficacité contre le virus. Selon le commissaire de la FDA, le Dr. Stephen Hahn, la décision d’utilisation de l’hydroxychloroquine relevée du médecin soignant du patient atteint par le virus. « Nous avions des données selon lesquelles lorsque ce médicament était combiné avec d’autres, il y avait un risque associé à cela. Mais la question que vous me posez est une décision entre un médecin et un patient. » a déclaré le médecin à NBC News.

Avec plus de 150000 décès dus au COVID-19 et 4 millions de cas confirmés aux États-Unis, le médicament continue d’être utilisé malgré la preuve de son inefficacité dans le traitement et la prévention du virus Coronavirus.

Rédaction d’Algérie360.