L’Union européenne exclut l’Algérie de sa liste des pays sûrs

L’Algérie a été retirée de la liste des pays sûrs bénéficiant d’une réouverture des frontières européennes.

D’après le site spécialisé SchengenVisaInfo, l’Union européenne a décidé, mercredi 29 juillet, d’exclure l’Algérie lors de la mise à jour périodique de la liste des pays tiers admis sur le territoire de l’UE. Le pays figurait dans la liste initiale comportant 15 pays dont les voyages non-essentiels étaient autorisés depuis le 1er juillet.

Ainsi, l’Algérie avait été épargnée lors de la première mise à jour effectuée il y a deux semaines, qui réduit cette liste de 15 à 13 pays suite au retrait de la Serbie et du Monténégro.

La liste comprends désormais 12 pays tiers admis par le Conseil européen, à savoir : l’Australie, le Canada, la Nouvelle-Zélande, le Japon, la Corée du Sud, la Thaïlande, la Tunisie, le Maroc, la Géorgie, le Rwanda et l’Uruguay.

Toutefois, la Chine figure également dans la liste, cependant, les voyageurs en provenance de ce pays ne peuvent accéder au territoire européen qu’une fois que le principe de réciprocité est appliqué de la part des autorités chinoises.

Rédaction d’Algérie360.