Procès Tahkout : 53 sociétés appartenant aux membres de sa famille, condamnées 

Le tribunal de Sidi M’hamed d’Alger a rendu, hier mercredi, son verdict dans le procès de l’homme d’affaires Mahieddine Tahkout poursuivi pour plusieurs affaires liées à la corruption.

Des membres de sa familles, d’anciens ministres dont Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal et plusieurs autres anciens hauts responsables ont été condamnés à des peines de prison assorties d’amendes. Au total, le verdict a été prononcé à l’encontre de 66 prévenus.

Outre les personnes physiques, le tribunal a également condamné pas moins de 53 personnes morales. La totalité de ces 53 entreprises, poursuivies dans le cadre de ce procès, appartiennent aux membres de la famille du principal mis en cause, Mahieddine Tahkout.

Le juge, a condamné chacune d’elles à une amende de 30 millions de dinars, avec confiscation de tous leurs biens et comptes bancaires, ainsi qu’une interdiction des marchés publics durant cinq ans.

Pour rappel, Mahieddine Tahkout a été condamné à une peine de 16 ans de prison ferme et une amende de 8 millions de dinars. Les deux anciens premiers ministres, Ouyahia et Sellal, ont écopé d’une peine de 10 ans de prison ferme chacun, pour « abus de fonction ».

Par ailleurs, le juge a annoncé que ces dernièrs ont bénéficié de la prescription des peines pour les faits « de corruption, de blanchiment d’argent, de trafic d’influence et de conflit d’intérêt ».

Rédaction d’Algerie360