Pétrole : les prix au plus haut niveau depuis le mois de mars

 

Les prix du pétrole ont enregistré, hier mercredi, leur plus haut niveau depuis le mois de mars dernier, malgré la décision des principaux pays exportateurs d’alléger progressivement leurs quotas de production.

Le baril du Brent de la mer du Nord pour livraison en septembre a terminé à 43,73 dollars, à Londres, en hausse de 2,1 % soit 89 cents par rapport à la clôture de mardi. Le baril américain du WTI a gagné 2,3 % pour le mois d’août soit une hausse de 91 cents, pour terminer à 14,20 dollars.

Cette hausse enregistrée hier a été aidée par une forte baisse des stocks de brut aux Etats-Unis. L’Agence américaine d’information sur l’Energie (EIA) avait annoncé une chute surprise de 7,5 millions de barils des stocks du brut aux USA. La baisse la plus importante depuis décembre 2019.

Rédaction d’Algerie360