Factures d’électricité impayées : la Sonelgaz rassure

Le Président-directeur général (Pdg) de la Société nationale de l’électricité et du gaz (Sonelgaz) Chaher Boulakhras, a inqiqué, hier mercredi à Alger, que l’entreprise ne compte pas recourir la coupure du courant électrique jusqu’à la fin de la crise sanitaire.

Selon lui, le montant des factures de l’électricité et du gaz impayées par les clients de la Sonelgaz est estimé à plus de 60 milliards de dinars. Cependant, il rassure « qu’en tant qu’entreprise citoyenne », la Sonelgaz a décidé de ne pas recourir à la coupure du courant électrique jusqu’à la fin de la crise sanitaire. Et ce « pour permettre aux citoyens de surmonter cette période difficile ».

L’entreprise compte « agir en toute transparence et flexibilité, en ouvrant les canaux de dialogue avec les concernés et en leur offrant la possibilité de paiement de leurs créances par facilités », a déclaré Chaher Boulakhras à la presse en marge de la cérémonie d’installation du comité d’éthique du groupe Sonelgaz.

Rédaction d’Algerie360