Sami Agli : « le marché noir est estimé à 80 milliards de dollars »

Le président du Forum des chefs d’entreprise FCE Sami Agli a appelé, ce mercredi, à une réforme du système bancaire, dans le but d’absorber les liquidités circulant dans le marché noir.

Sami Agli a salué, lors de son passage à la radio nationale, le plan d’action du gouvernement pour la relance économique. Ces décisions, selon lui, sont à la hauteur de créer une dynamique dans l’économie nationale affectée par la baisse des revenus pétroliers et la propagation du coronavirus.

Dans un autre contexte, l’intervenant a estimé que la réforme du système bancaire et financier afin de le rendre compatible avec les normes internationales est devenu plus que nécessaire, notamment en prenant compte de la croissance de l’économie numérique.

En outre, Agli a réitéré l’importance d’ouvrir davantage de Banques privées et de renforcer les services bancaires islamiques, et ce dans le but d’absorber les liquidités circulant dans le marché noir, afin de les injecter dans la relance de l’économie.

Cette masse financière du marché noire est estimée entre 60 et 80 milliards de dollars selon le président du FCE.

Rédaction d’Algerie360