Procès Tahkout : lourdes peines contre Ouyahia et Sellal, Zaalane acquitté

Le tribunal Sidi M’hamed a rendu ce mercredi le verdict, dans le procès de l’homme d’affaire Mahieddine Tahkout, concernant les deux anciens premiers ministres Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal.

Les deux anciens ministres, accusés d’octroi d’indus avantages au principal accusé du procès Mahieddine Tahkout, ont écopé de 10 ans de prison ferme chacun. Le tribunal a également acquitté Ouyahia et Sellal dans l’accusation de corruption.

L’ancien ministre de l’Industrie a été condamné à deux ans de prison ferme et une amende de 300 000 DA. Et l’ancien ministre Ammar Ghoul à une peine de 3 ans de prison ferme assortie d’une amende de 300 000 DA. Le tribunal l’a, en outre, acquitté dans l’accusation « d’octroi d’indus avantages ».

Le tribunal Sidi M’hamed a prononcé la peine de 20 ans de prison ferme contre l’ancien ministre Abdesslam Bouchouareb (en fuite à l’étranger), avec mandat d’arrêt international. L’ancien P/DG de L’Établissement de transport urbain et suburbain d’Alger ETUSA Abdelkader Benmiloud a écopé quant à lui, d’une peine de 2 ans de prison ferme et une amende de 200 000 DA.

L’ancien ministre des travaux publiques Abdelghani Zaalane a été acquitté de toutes les accusations portées à son encontre.

Rédaction d’Algerie360