Huwaei Connect 2020
Huwaei Connect 2020

Tebboune : « L’Algérie a souffert de la maladie de Bouteflika »

Tebboune : « L’Algérie a souffert de la maladie de Bouteflika »

Le chef de l’État Abdelmadjid Tebboune s’est exprimé sur la période de l’ancien président déchu Abdelaziz Bouteflika, et a dénoncé les agissements du « cercle qui l’entourait », qu’il a qualifié de « gang »

Dans un entretien accordé au quotidien français l’Opinion, Tebboune a déclaré que « l’Algérie a souffert de la maladie de l’ex-président et surtout du gaspillage des gangs qui l’entouraient ».

Sur le volet diplomatique, qui a « pâti de l’affaiblissement du président Bouteflika, particulièrement lors de son dernier mandat », Tebboune estime que l’Algérie « doit retrouver sa place et son influence naturelle ».

« Nous restons un leader tiers-mondiste, un des pays majeurs du mouvement des non-alignés. Nous souhaitons accentuer notre africanité et renforcer nos actions diplomatiques en Méditerranée, au sud du Sahara et dans le monde arabe », a déclaré le Chef de l’État.

Concernant le rôle diplomatique que joue l’Algérie sur le plan africain, Tebboune assure « nous n’avons pas de visées géopolitiques comme d’autres puissances étrangères. Nous prônons une culture pacifique, menons des médiations et cherchons à établir la paix entre belligérants ».

Sur ce point, il affirme que l’Algérie a « effacé récemment 1,4 milliard de dollars de dettes des pays africains, sans le claironner sur tous les toits ».

Rédaction d’Algerie360