Coronavirus Algérie : Ce qu’a dit Benbouzid sur le « reconfinement total »

Le Ministre de la Santé, Professeur Abderrahmane Benbouzid, a fait de nouvelles déclarations quant à un éventuel « re-confinement total », il s’est également prononcé concernant les nouvelles mesures, notamment celle de l’interdiction des déplacements entre les 29 wilayas les plus touchées par le Coronavirus.

En effet, le premier responsable du secteur de la santé a fait de nouvelles déclarations, ce samedi 11 juillet, aux sujet d’un éventuel re-confinement total : « Si la mesure est à prendre, il faut la prendre« , a-t-il déclaré.

Professeur Benbouzid rajoute que l’Algérie n’est pas le seul pays à faire face une telle situation de déconfinement et de reconfinement : « Aux Etats Unis on confine et déconfine, en Allemagne on reconfine, et en Chine on a confiné un quartier …Ce sont des mesures qui sont prises en fonction de la situation et du moment« , a-t-il expliqué.

Le Ministre de la Santé insiste que le confinement est une mesure sécuritaire et préventive : « Lorsqu’il y a un malade, on laisse passer. Ce n’est pas un ennemi qui vous empêche. Il s’agit d’une mesure sanitaire, ce n’est pas une mesure d’un état de guerre…Je ne pense pas qu’il y a un problème sur ce plan-là« , a-t-il affirmé.

Dans ce même contexte, il est important de noter que le Professeur Benbouzid ne s’est pas montré favorable à l’idée d’un confinement total : « Le confinement total qui suppose d’empêcher les citoyens de sortir de chez eux est une mesure extrêmement pénible. Surtout par ces temps de chaleur et surtout s’ils sont 10 ou 12 dans un appartement. C’est pénible. Mais si la mesure est à prendre, il faut la prendre« ,a-t-il justifié.

Rassuré, le premier responsable de la santé en Algérie estime que la hausse des contaminations n’est pas une situations extrême nécessitant l’application d’un confinement total : « Il est vrai que nous avons des cas, mais nous ne sommes pas dans une situation d’une gravité extrême… Le confinement n’est pas une mesure qu’on prend avec gaieté. Aussi, on ne peut jamais confiner à 100 %« , a-t-il expliqué encore.

Néanmoins, le Professeur Benbouzid justifie la hausse des contaminations enregistrée ces derniers jours par le déconfinement, la célébration de l’Aid El Fitre, les fêtes de mariages et les rassemblements familiaux, bien sur sans le moindre respect des consignes préventives. Le Ministre rajoute que cette flambée des contaminations est mondiale, il cite, entre autres, l’exemple du continent américain et de l’Arabie Saoudite.

Rédaction d’Algérie 360.