Coronavirus Alger : 3 communes interdisent la vente des moutons

Suite à la flambée du nombre de contaminations par le Covid-19 en Algérie, et l’approche de l’Aid El Adha, la vente des moutons présente un grand risque de la propagation du virus.

En effet, ces derniers jours l’Algérie a enregistré des records de contaminations dues au Coronavirus. Les autorités sanitaires expriment leur inquiétude notamment avec l’approche de l’Aid El Adha.

C’est pourquoi trois circonscriptions administratives de la wilaya d’Alger ont décidé d’interdire la vente des moutons de l’Aid dans les espaces publics. Il s’agit de Birtouta, Tessala El Merdja et Ouled Chebel, qui ont annoncé hier, jeudi 09 juillet, à travers un communiqué publié su leurs pages Facebook,  qu’ « il est strictement interdit de vendre des moutons dans les places publiques, les quartiers ainsi que les habituels points de ventes, et ce du 08 juillet au 06 aout ».

Le même communiqué précise que « les contrevenants à ces mesures s’exposeront à des poursuites pénales, conformément aux lois en vigueur ».

Pour rappel, la Présidence de la République a rendu public hier un communiqué contenant toutes les nouvelles mesures dans le cadre de la lutte contre la pandémie du Coronavirus en Algérie, entre autres interdire la circulation à destination et en provenance de 29 wilayas du pays et interdire la circulation des transports urbains publics et privés pendant les week-ends dans ces mêmes wilayas.

Les 29 wilayas concernées par ces nouvelles mesures sont :

Boumerdes, Oum El Bouagi, Batna,  Relizane, Biskra, Mascara, M’sila, Chlef, Sidi Bel Abbes, Médéa, Blida, Bordj Bou Arreridj, Tipaza, Ouargla, Bechar, Alger, Constantine, El Oued,  Bouira, Souk Ahras, Tissemsilt, Djelfa, Sétif, Annaba, Bejaia, Adrar, Laghouat, Khenchela et Oran.

 

Rédaction d’Algérie 360.