Il a passé plus de 3 mois bloqué dans un aéroport aux Philippines

Après plus de 3 mois coincé dans un aéroport à cause de la pandémie de Covid-19, Roman Trofimov a enfin regagné son pays natal ce jeudi 9 juillet.

L’Estonien est resté bloqué pendant 110 jours dans le terminal d’un aéroport des Philippines. Son calvaire a débuté le 20 mars dernier après des vacances en Thaïlande, le touriste devait rentrer chez lui à bord de l’avion au départ de Bangkok en direction de l’Estonie avec une escale à Manille, aux philippines.

Pour des raisons sanitaires, Roman n’a pas pu recevoir un visa d’entrée aux Philippines suite au retrait de son passeport de la part des autorités, et sa compagnie aérienne AirAsia avait annulé tous ses vols. Son seul moyen pour rentrer en chez lui était de prendre un billet à 1.500 € à bord d’un vol avec une escale à Amsterdam, une offre qu’il a cependant décliné. Coincé à Manille, Roman Trofimov a commencé à documenter son cauchemar sur Facebook.

Le 1er avril, des employés de l’aéroport lui ont donné accès au salon réservé aux voyageurs de la classe affaire, après avoir passé plusieurs jours à dormir sur le sols ou sur les bancs du terminal. Cependant, ses repas se sont toujours résumés à quelques biscuits et de l’eau.

«Ma santé se détériore à cause de la malnutrition, du manque de soleil et d’air frais. Je n’ai pas d’autre choix que de rendre cela public. La compagnie aérienne me traite comme un criminel, elle n’a aucune considération pour les droits de l’homme et la politesse de base », a-t-il écrit ce dimanche, à bout de forces, sur profil Facebook, tentant de lancer un énième appel à l’aide.

Néanmoins, avec un retard de 110 jours et grâce à ce message, le vol de retour de Roman Trofimov s’est posé à Tallinn ce jeudi après-midi.

Rédaction d’Algérie360.