Afrique : l’Algérie parmi les économies les plus touchées par la récession selon la BAD

Afrique : l’Algérie parmi les économies les plus touchées par la récession selon la BAD

L’économie algérienne fait partie des quatre plus grandes économies du continent qui devraient être touchées par la récession, selon les prévisions de la Banque africaine de développement (BAD).

En effet, la récession en 2020 devrait toucher quatre des cinq plus grandes économies d’Afrique : l’Afrique du Sud (-6,3 % à -7,5 % suivant le scénario de base ou pessimiste), le Nigeria (-4,4 % à 7,2 %), l’Algérie (-4,4 % à -5,4 %) et le Maroc (-3,3 % à -4,6 %) tandis que l’Égypte, à l’économie plus diversifiée, devrait conserver une croissance positive (+2,2 % à +0,8 %).

Avec un atout principal qui est la diversification de leurs économies, quatre pays ne seront pas touchés par la récession. Il s’agit de l’Éthiopie (+3,6 % à +2,6 %), le Kenya (+1,4 % à +0,6 %), la Côte d’Ivoire (+3 % à +1,5 %) et le Sénégal (+2,8 % à +0,1 %).

Selon les scénarios « de base » ou « pessimiste » de la BAD, suivant la durée et l’ampleur de la récession économique, « entre 28,2 et 49,2 millions d’Africains pourraient basculer dans l’extrême pauvreté » cette année et l’année prochaine. L’institution africaine de développement, basée à Abidjan, estime que le continent le moins touché par la pandémie de Covid-19, sera est touché de plein fouet par la crise économique mondiale entraînée par l’épidémie.

Rédaction d’Algerie360

Send this to a friend