Huwaei Connect 2020
Huwaei Connect 2020

Les déclarations de Tebboune au sommet de l’OIT sur le coronavirus

Les déclarations de Tebboune au sommet de l’OIT sur le coronavirus

Le chef de l’Etat, Abdelmadjid Tebboune a participé, ce mercredi 8 juillet, par visioconférence au Sommet mondial de l’Organisation internationale du travail (OIT) sur le coronavirus (Covid-19) et le monde du travail.

Dans une allocution M. Tebboune a appelé à mobiliser les ressources nécessaires pour appuyer les pays en développement dans leur politique visant à gérer la période post-Covid19 (Coronavirus), à travers l’allégement du fardeau des dettes et l’augmentation du financement des investissements dans ces pays.

« le continent africain vient en tête des pays impactés matériellement par le coronavirus qui menace d’approfondir sa vulnérabilité et d’affaiblir son développement », a affirmé le chef de l’Etat, appelant le système des Nations-Unies ainsi que les institutions économiques et financières internationales à mobiliser les ressources nécessaires pour appuyer les pays en développement, particulièrement en Afrique, dans leur politique visant à gérer la période post-Covid19, à travers l’allégement du fardeau des dettes et l’augmentation du financement des investissements dans ces pays.

Les « défis, auxquels nous ferons face dans les années à venir, nous obligent à consentir des efforts soutenus pour parvenir à une concordance, aussi large que possible, des vues concernant l’avenir du travail, et je demeure convaincu de notre capacité à réaliser cette concordance, en vue de déterminer les voies à même de concrétiser les objectifs de la Déclaration du centenaire de notre Organisation, qui visent à assurer la protection sociale à tous les travailleurs, dont la garantie des droits fondamentaux au travail, et ce, dans la perspective de consacrer le travail décent », a ajouté M. Tebboune.

« Notre priorité à présent, est d’œuvrer, ensemble, à la prévention de la propagation de cette pandémie et à la préservation de la vie de nos concitoyens, ainsi qu’à l’édification d’économies génératrices d’emplois, fondées sur les principes de stabilité et de justice sociale », a souligné le chef de l’Etat.

Redaction d’Algerie360