Classement des passeports : L’Algérie très mal classée

L’Algérie a obtenu la 92e place sur 109 au classement 2020 des pays d’après leur passeport.

Dans un classement instauré par le cabinet britannique Henley and Partners ce mardi 7 juillet, l’Algérie a remporté un score de 51 destinations, majoritairement situées en Afrique, accessibles sans visa préalable ou avec un visa obtenu à l’arrivée. L’indice des passeports permet la comparaison du nombre de destinations autorisée sans visas entre chaque pays.

Cependant, l’Algérie a perdu une place par rapport au classement 2019 dans lequel elle occupé la 91e place. En 2020, la Tunisie dépasse, à la 74e place le Maroc (79e), le Mali et le Niger (89e), la Mauritanie (84e) ainsi que l’Algérie.

Quant au reste du classement, le Japon détrône la première place des pays dont le passeport a le plus de puissance et de valeur à travers le monde, suivi par le Singapour, l’Allemagne et la Corée du Sud sont classées en 3e devançant l’Espagne et l’Italie (4e), la France, quant à elle est classée 6e dépassant les Etats-Unis, la Norvège, la Suisse, et la Belgique en 7e position.

« Pour chaque destination de voyage, si aucun visa n’est requis pour les détenteurs d’un passeport d’un pays ou d’un territoire, un score de valeur = 1 est créé pour ce passeport. Un score de valeur = 1 est également appliqué si les détenteurs d’un passeport peuvent obtenir un visa à l’arrivée, un permis de visiteur ou une autorisation de voyage électronique (ETA) lors de l’entrée dans la destination. Ces types de visas ne nécessitent aucune approbation du gouvernement avant le départ, en raison des programmes spécifiques d’exemption de visa en place. Lorsqu’un visa est requis ou lorsqu’un titulaire de passeport doit obtenir un visa électronique approuvé par le gouvernement (e-Visa) avant le départ, un score de valeur = 0 est attribué. Un score avec une valeur = 0 est également attribué si les détenteurs d’un passeport ont besoin de l’approbation préalable du gouvernement pour un visa à l’arrivée, un scénario que nous ne considérons pas comme « sans visa » »,a précisé Henley sur son site internet.

Rédaction d’Algérie360.