Rapatriement des crânes de Martyrs : Marine Le Pen s’en prend à l’Algérie

Après la demande de l’Algérie au gouvernement Français de présenter  des excuses officielles  pour tourner la page du passé colonial et apaiser les relations conflictuelles entre les deux pays, Marine Le Pen, présidente du parti de l’extrême droite française, le Rassemblement national (RN) en l’occurrence, a vite réagi en publiant un post sur Twitter qui s’en prend directement au gouvernement Algérien.

En effet, Marine Le Pen a écrit : « Les dirigeants algériens demandent des excuses pour le passé, afin de masquer le présent : une économie en ruine, une jeunesse délaissée, un pays en voie de déclassement…Il est temps qu’ils regardent en face le résultat de 60 ans d’indépendance ».

Pour rappel, le Chef de l’État Algérien Abdelmadjid Tebboune a déclaré dans un entretien exclusif accordé au média Français « France24″ samedi soir, que concernant le problème de la Mémoire qui hypothèque beaucoup de choses dans les relations entre les deux pays, le gouvernement Algérien souhaite que la France présente ses excuses au peuple Algérien :  » Nous le souhaitons car cela va permettre d’apaiser le climat et le rendre plus serein pour des relations économiques, politiques, culturelles et de voisinage » plus sereines, avec le Président Macron, nous pouvons aller loin dans l’apaisement et le règlement du problème de la Mémoire. C’est un Président très honnête, sincère et très propre du point de vue historique. Il veut apaiser la situation et permettre à nos relations de retrouver leur niveau naturel », a-t-il ajouté.

À noter que, Marine le Pen n’est pas la première a s’en prendre à l’Algérie concernant ce sujet, le membre du parti de l’extrême droite française, délégué national du Rassemblement national, Jean Messiha s’est attaqué  également à l’Algérie et le parti  de libération nationale (FLN) en accusant ses militants d’avoir commis des crimes contre l’humanité durant la guerre.

Rédaction d’Algérie360