Médéa : Fermeture de tous les marchés aux bestiaux

Suite à une importante hausse des cas du coronavirus, le wali de Médéa a ordonné, le 30 juin dernier, la fermeture jusqu’à nouvel ordre de tous les marchés hebdomadaires aux bestiaux.

D’après le communiqué du wali Abbès Badaoui, cette décision de fermeture urgente résulte du non-respect des mesures de protection contre la pandémie de la part des éleveurs et leurs clients. La hausse des cas d’infection au cours de la semaine passée a contraint le wali à ordonner la fermeture des deux principaux marchés aux bestiaux, Boughezoul et Chahbounia, avant de prolonger la fermeture sur l’ensemble des marchés de la wilaya.

En effet, depuis la réouverture des marchés bestiaux, les mesures de protection contre le virus ne sont pas respectées, les visiteurs se rassemblent autour des bêtes sans aucun respect de la distance sociale, ce qui a mené à la détérioration de la situation épidémiologique de la wilaya de Médéa.

“Dans le souci de préserver la santé des usagers des marchés hebdomadaires parmi les éleveurs et les citoyens contre les risques de contamination par le virus Corona”. Lit-on dans le même communiqué.

Cependant, au cours d’une cérémonie qui s’est déroulée au siège de la wilaya, 54 000 masques de protection ont été dernièrement mis à la disposition des associations, des scouts et des bénévoles du Croissant-Rouge algérien. “Cette quantité de masques devra être distribuée gracieusement aux citoyens de toutes les communes de la wilaya afin de renforcer les moyens de lutte contre la pandémie de coronavirus.” A affirmé le wali de Médéa.

Rédaction d’Algérie360.