Blida : Deux médecins emportés par le Coronavirus

Blida figure en haut de la liste des wilayas les plus endommagées par le Covid-19, ses hôpitaux sonnent l’alarme à cause de la saturation des services destinés à l’accueil des contaminés.

Le bilan-Coronavirus du personnel de la santé qu’a présenté le premier responsable du secteur, Professeur Abderrahmane Benbouzid, fait état de 26 décès et de 1515 contaminations par le Covid-19 dans les rangs du personnel soignant.

Blida n’a pas été épargnée de ce tragique phénomène, depuis le début de la pandémie, le décès de plusieurs médecins de la région a été enregistré :

Professeur Si Ahmed, spécialiste en chirurgie au CHU Frantz Fanon, trois médecins généralistes qui sont Docteur Aliche, Docteur Kebaili et Docteur Djama Kebir, ainsi que le pneumologue Docteur Boukhari.

Le corps médical de la wilaya de Blida est encore frappé par deux nouvelles pertes tragiques, il s’agit du Docteur Yacine Bendekkiche, pneumologue installé à Larbaa à l’est de la wilaya, mort suite à sa contamination par le Coronavirus.

Suivi, deux jours après, du Docteur Meftouh Abdelhalim, médecin coordinateur de la polyclinique de Chebli, qui a malheureusement connu la même fin.

Face à l’inconscience des citoyens, un médecin de Blida s’est exprimé : « Nous sommes vraiment épuisés et nous payons l’indifférence et le manque de civisme de certains citoyens », rapporte le quotidien El-Watan.

Depuis la levée partielle du confinement, les citoyens respectent de moins en moins les mesures préventives notamment le respect de l’éloignement social et le port du masque. De plus, depuis quelques semaines, les marchés ont repris leurs activités.

De leur coté, les commerçant se justifient : « Nous sommes des pères de familles et nous vivons dans la précarité. L’Etat doit trouver une solution à notre problème et non pas établir des décisions sans se soucier sur ses conséquences », souligne la même source.

Alors que certains citoyens continuent à ne pas croire en l’existence de la pandémie du Coronavirus, d’autres personnes subissent son poids lourd et paient l’inconscience de leur confrères en particulier le corps médical, qui déplore tout ses efforts pour lutter contre le Covid-19 et qui, malheureusement, enregistre des pertes dans ses rangs, et les simples et honnêtes travailleurs dont l’unique soucis est de subvenir aux besoins de leurs familles.

Rédaction d’Algérie 360.