L’Algérie renforce ses frontières avec 2 nouvelles bases militaires

Pour mieux sécuriser les frontières ouest du pays, l’Armée Nationale Populaire (ANP) a exprimé son intention de construire deux nouvelles bases militaires.

Les frontières ouest, séparant l’Algérie du Maroc, sont encore considérées comme une zone à risques, notamment suite aux rumeurs sur l’intention des Forces Armées Marocaines (FAR) de consacrer 23 hectares de terres dans la commune de Laouinate pour l’accueil d’une base militaire appuyée par l’armée israélienne par une technologie de pointe.

Bien que cette rumeur ait été démentie par nos voisins les marocains, l’idée de cette infrastructure correspond parfaitement à leurs objectifs. Selon Le Soir d’Algérie, un document a été dévoilé en mois de mai dernier étalant « les tentations » du Maroc particulièrement concernant l’Algérie.

Ainsi, l’Algérie a décidé de renforcer ses troupes armées au niveau des frontières par la construction de deux bases militaires.

Le même journal précise que le département du Génie militaire de l’ANP travaille sur le choix des emplacements stratégiques pour accueillir ces deux bases qui sont projetées au niveau de la 2éme et la 3éme régions militaires, à savoir le nord-ouest et le sud-ouest du pays.

Rédaction d’Algérie 360.