Amira Bouraoui retrouve sa liberté

La militante Amira Bouraoui à retrouvé sa liberté aujourd’hui le 02 juillet, elle vient de bénéficier d’une mesure de remise en liberté provisoire lors d’un procès en appel.

 

Amira Bouraoui vient d’être libérée ce jeudi, par la chambre d’accusation près la Cour de Tipaza, avec report de son procès en appel à l’audience du 24 septembre 202, elle va quitter donc la prison de Kolea cet après midi.

Pour rappel, Amira Bouraoui a été condamnée à un an de prison ferme, le 21 juin, par le tribunal de Cheraga, elle est poursuivie pour «incitation à attroupement non-armé», «offense ou dénigrement du dogme ou des préceptes de l’Islam», «offense au président de la République par une expression outrageante», «injurieuse ou diffamatoire, publication pouvant porter atteinte à l’unité nationale», ainsi que «informations ou nouvelles, fausses ou calomnieuses, susceptibles de porter atteinte à la sécurité ou à l’ordre public».

Rédaction d’Algérie360