Procès Ali Haddad : Sellal, Ouyahia et Haddad lourdement condamnés

Procès Ali Haddad : Sellal, Ouyahia et Haddad lourdement condamnés

Le verdict du procès de l’homme d’affaire et patron du groupe ETRHB, impliquant plusieurs anciens ministres dont Sellal et Ouyahia a été rendu ce mercredi 1er juillet au tribunal Sidi Mhamed à Alger.

Le principal mis en cause, Ali Haddad, a écopé d’une peine de 18 ans de prison ferme et d’une amende de 800 millions de centimes, avec saisie de tous ses biens à l’intérieur et à l’étranger,  (ses sociétés, ses maisons, ses comptes bancaires). Les frères d’Ali Haddad en l’occurrence Soufiane, Omar et Meziane ont été condamnés à 4 ans de prison ferme chacun et 8 millions de dinars avec saisie de leurs biens.

Les deux anciens premiers ministres Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal ont été condamnées à 12 ans de prison ferme chacun et à une amende d’un (01) million de dinars. Quant aux anciens ministres Abdelakder Kadi, Boudjemaa Telai et Amara Benyounes, ils ont été condamnés à une peine de 3 ans de prison ferme et une amende de 500 000 dinars chacun.

L’ancien ministre des transports et travaux publics Amar Ghoul a écopé, quant à lui, de 10 ans de prison ferme. Mahdjoub Bedda et Youcef Yousfi de 2 ans de prison ferme. Zaalane a été condamné à 3 ans de prison ferme. L’ancien ministre de l’Industrie, Abdeslam Bouchouareb (en fuite) a écopé d’une peine de 20 ans de prison ferme.

Rédaction d’Algerie360

Send this to a friend