Karim Tabbou et Amira Bouraoui pourraient être libérés dans les prochains jours

Plusieurs détenus du Hirak, dont le militant Karim Tabbou, pourrait être libérés dans les prochains jours.

En effet, selon plusieurs sources concordantes, le décret de grâce présidentielle signé, ce mercredi, par le chef de l’Etat Abdelmadjid Tebboune, pourrait touché plusieurs détenus du Hirak condamnés définitivement.

D’ailleurs, l’avocate Zoubida Assoul a annoncé en fin de journée que les dossiers des militants Karim Tabbou et Amira Bouraoui seront étudiés demain par la justice.

Arrêtée et placée, le 17 juin dernier, en garde-à-vue à la brigade de gendarmerie de Birtouta (Alger), la militante Amira Bouraoui a été condamnée à 1 an de prison ferme par le tribunal de Chéraga à Alger.

Pour Karim Tabbou, il a été condamné en première instance par le juge près le tribunal de Sidi M’hamed à un an de prison, dont six mois avec sursis. Lors de son procès en appel, l’opposant politique a vu sa peine aggravée à 6 mois supplémentaires par le juge de la cour d’Alger.

Redaction d’Algerie360